ECOMM

Écologie et conservation des oiseaux et mammifères marins
Une chaire d'excellence consacrée aux sciences marines

Une chaire d’excellence en écologie marine

Cette initiative de la Région Nouvelle-Aquitaine fédère l’ensemble des personnes basées dans la région qui étudient les oiseaux et mammifères marins dans le monde. Trois unités de recherche (CEBC, LIENS et PELAGIS), gérées conjointement par le CNRS et la Rochelle Université, parmi lesquels 37 membres du personnel permanent et plus de 50 étudiants, post-docs et collaborateurs, effectuent des recherches sur l’écologie et la conservation des oiseaux et mammifères marins. Tous travaillent sur les aspects fondamentaux et appliqués, avec le désir d’apporter de fortes contributions à la société et à la conservation de la nature. Ce pôle de recherche est unique en Europe.

CEBC

Le CEBC est un centre de recherche en Ecologie (UMR 7372, CNRS – Université de La Rochelle) est une station de recherche en écologie. Son activité principale est l’étude des effets des changements globaux sur les écosystèmes marins, en utilisant les oiseaux et mammifères comme sentinelles.

LIENSs

Le laboratoire LIENSs est une unité mixte de recherche interdisciplinaire (UMRi 7266, CNRS – La Rochelle Université ). Ses recherches se focalisent sur le fonctionnement du système littoral, son évolution dans un contexte de changement global et d’urbanisation croissante des côtes, son usage et son exploitation durable.

PELAGIS

L’Observatoire Pelagis est une unité mixte de services (UMS 3462, CNRS – Université La Rochelle) en charge du suivi de l’état des populations des oiseaux et mammifères marins grâce à des campagnes en mer à bord de bateaux ou d’avions. Il coordonne aussi le Réseau National Echouages.

Gouvernance

La chaire d’excellence ECOMM est attribuée pour la période 2020-2024 à David Grémillet, avec le soutien de Charles-André Bost.
Leur rôle sera de favoriser un environnement de recherche collaborative au sein d’ECOMM. L’objectif scientifique d’ECOMM est d’explorer les océans afin de comprendre l’impact des changements globaux sur les oiseaux et les mammifères marins. Ces nouvelles connaissances contribueront de manière significative à la conservation de ces espèces emblématiques et menacées, ainsi que des écosystèmes dont elles dépendent.

Les grands axes de recherche

Le pôle d’excellence ECOMM, sous la direction de la chaire d’excellence, poursuivra quatre grands axes de recherche au travers des travaux de quatre Post Docs et un poste d’ingénieur. Ces quatre axes auront en commun une utilisation soutenue des techniques de bio-logging.

Ecologie du mouvement

Etat des populations

Impact des polluants

De la Recherche à la Conservation

Le bio-logging : un outil transversal

Présentation

Un tremplin pour les jeunes chercheurs

En 2021, ECOMM a recruté deux chercheuses, et une ingénieure qui travailleront chacune dans l’un des domaines de recherche de la chaire ECOMM pendant deux ans. Deux autres postes seront ouverts début 2022. Ces recrutements sont ouverts à la communauté internationale et visent des jeunes talents qui co-construiront leurs projets de recherche avec les membres du pôle d’excellence. L’objectif est de leur permettre de postuler ultérieurement à des postes permanents dans la recherche et l’enseignement supérieur, et de rejoindre l’un des laboratoires d’ECOMM.

Alice Carravieri

Post-doctorante

Alice travaille sur les causes et les conséquences de l’accumulation des contaminants chimiques chez les oiseaux marins, à l’échelle des individus, des populations et des espèces.

Jade Vacquié-Garcia

Post-doctorante

Jade étudie les effets du changements climatique sur l’écosystème arctique en combinant tous les ensembles de données disponibles au cours des 30 dernières années sur le phoque à capuchon.

Pauline Goulet

Ingénieure de recherche

Pauline conçoie, adapte et produit des enregistreurs multi-capteurs pouvant être déployés sur un large éventail d’espèces d’oiseaux et de mammifères marins

Partenaire du LUDI

le LUDI

Actualités

Retour de mission

Pauline, tu es partie en mission dans le cadre de la Chaire d’Excellence. Racontes-nous … Le 13 octobre 2021, je suis partie une semaine en mission en Argentine, en Patagonie,[…]

Read more

Les journées Drones & Capteurs embarqués

ECOMM participe aux premières journées consacrées aux drones et aux capteurs embarqués. Plusieurs objectifs sous-tendent ces journées scientifiques : elles doivent marquer la naissance d’un nouveau réseau d’échanges fédérant des[…]

Read more

Lancement de la Chaire

Une chaire d’excellence régionale pour l’écologie et la conservation des oiseaux et mammifères marins dans les actualités de l’Université de la Rochelle Lire l’article

Read more

Newsletter

Consulter

Comité de pilotage international d’ECOMM

Les activités de recherche menées au sein d’ECOMM seront conçues avec la contribution d’un comité international d’experts en écologie animale, en sciences marines et en biologie forestière. Ce comité sera également chargé d’évaluer les performances d’ECOMM à intervalles réguliers pendant toute la durée de la chaire d’excellence (2020-2024). Les membres du comité sont (par ordre alphabétique) : Sasha Hooker (Unité de recherche sur les mammifères marins – Université de St Andrews, Écosse) ; Peter Madsen (Université d’Aarhus, Danemark) ; Emily Shepard (Université de Swansea, Pays de Galles) ; Martin Wikelski (Institut Max Plank pour l’étude du comportement animal, Allemagne).